Accueil > Simili > Simili fanzine est mort 1999/2007 Respect à Yannick

Simili fanzine est mort 1999/2007 Respect à Yannick

simili-magazine-image

Creer en 1999 le fanzine Simili n’a pas réussit à finir l’année 2007 et s’arrête aujourd’hui.

Pour la plupart des skateurs d’aujourd’hui, le nom de Simili skatemag ne dit rien du tout mais pour d’autres,(les anciens) cela fait penser au petit journal de skateboard gratuit qu’on pouvait retrouver dans les skateshops "à l’époque" et qui mettait en avant tant de skateurs plus inconnus que célèbres, promotionnait de nouvelles marques sans pour autant oublier les plus anciennes…communiquait de nouveaux messages, une bonne alternative au mag français.

Le dernier numéro n’est paru qu’a 1 exemplaire mais une maquette à quand même été faite.
(C’est beau le travail de passionné)

Là ou Chill se vendait 5 euros et est mort, Simili a le mérite


d’avoir été gratuit depuis le début et d’avoir réussit à tenir aussi longtemps.
Mais l’argent fait tout et Simili n’en a plus.

PS : il reste encore quelques exemplaires pour ceux qui n’ont pas vu le mag. Collector.
similimag@yahoo.fr

Ci-dessous le communiqué officiel de Yannick Guinot, ex-rédacteur-oui-chef de Simili.

"Bonjour tout le monde,

Une petite missive informative pour vous annoncer que le mag à zine de skateboard Simili est terminé. Similisdead…
Pour pas mal de monde, le nom de Simili skatemag ne dit rien du tout (vive l’underground, yeah). Pour d’autres, cela fait penser au petit journal de skateboard gratuit qu’on pouvait retrouver dans les skate shops il fût un temps, voire même ailleurs selon le délire du moment. Une fois, avec un ami, on s’est amusé à en déposer dans les rayons de Relais H. Un mag gratuit, on s’est bien marré. C’est marrant de rigoler, essayez donc.

Maintenant, Simili skateboard magazine ou fanzine selon votre évaluation, est fini, terminé, niet, plus jamais, c’est mort. Seuls les souvenirs restent. Après tant d’années de lutte pour faire « tourner la boutique », la force s’affaiblit pour laisser place à une certaine démotivation issue d’une inévitable résignation. Ou est-ce l’évolution, tout simplement ? Nous avons tout de même préparé une maquette pour le dernier numéro (15) qui n’est paru qu’à un seul exemplaire, ce qui est bien mais pas top. 140 pages de Simili grand format nouvelle formule en kiosque, mais pas assez d’argent pour concrétiser le projet. Ah, l’argent, cette unité capitaliste indispensable dans ce monde parasité par la cupidité humaine (ça fait ado, certes, mais c’est à peu près ça). En kiosque, car le gratuit ne payait pas. Il fallait trouver une autre solution pour pouvoir continuer, mais sans succès.

C’est aussi pour cette même raison économique que d’autres magazines ont dû arrêter. C’est la vie comme dirait Plex. Alors le journal Simili aimerait vous dire au revoir en passant ici, par le biais des autres médias, en souhaitant qu’ils acceptent cette révérence d’un collègue. Question de solidarité, d’empathie, de compassion et d’information (c’est bon, j’arrête de vous faire culpabiliser). Ou tout du moins l’une des quatre :o)

Simili voulait mettre en avant tant de skateurs plus inconnus que célèbres, promouvoir de nouvelles marques tout en honorant les plus anciennes, communiquer de nouveaux messages, une alternative supplémentaire… C’est peut-être ça le problème. Les inconnu(e)s doivent-ils(elles) le rester ? Allez savoir. Ou alors est-ce dû au manque de bonnes opportunités…

Tout cela n’est pas si grave après tout, passons à autre chose, la vie continue d’avancer, alors voilà, merci beaucoup à tous ceux qui ont pris la peine de participer à une certaine forme de gloire du skate qu’était Simili. Merci à vous tous, désolé pour certains, merci quand même à eux, c’est pas si grave après tout… Et pour ceux qui ont considérablement freiné le projet en ne tenant pas leurs belles paroles, merci aussi à vous car ça fait partie du jeu.

Chers lecteurs, lisez les magazines de skate, soutenez-les avant qu’il n’en reste plus qu’un seul. Grosse dédicace à Tricks, Chill, Freestyler, Numero, Ride On, 2D et tous les autres magazines qui sont morts. Mais positivons, rien ne se perd, tout se transforme. C’est un peu comme avec les tricks, quand on en perd un, on en retrouve, nan, pas dix, mais on en retrouve d’autres, tout en ayant la nostalgie des vieilles figures qu’on maîtrisait… C’est la vie ! Go skate !!"

A propos de Olivier RAVEAU - Le grand Bro des 2 Bro's du SiteDuSkateboard

Le grand Bro des 2 bro du SiteDuSkateboard.

6 commentaires

  1. je savais que ça existait mais je n’en n’ai jamais eu un seul dans les mains et pourtant je skate depuis 5 ans.
    RIP Simili

  2. RIP Simili , c’etait cool l’ambiance du mag

  3. pareil que toi philippe, j’en ai jamais vu un seul.
    RIP quand meme

  4. C’est peut etre parce que personnne le voyait jamais que ca a fait faillite
    RIP Tricks, Chill, Freestyler, Numero, Ride On, 2D et Simili

  5. putain c’est chaud!! je savais que c’était un peu en déroute mais je pensais qu’il y avait encore un peu d’espoir. Ayant collaboré à une période au zine, c’est triste que ce mag cesse. Au même titre que Tricks, c’est une page du skate qui se tourne.Simili ça défonce tout!! même si la matière n’est plus, l’esprit du zine est nous. Que de souvenirs ce mag putain! des barres de rires avec Dam’s(aka grand chef OSS)et yannick. Bref a tous ceux qui n’ont pas eu un simili dans leurs mains et bien je vous conseil d’essayer d’en pécho un. Car c’est ultra collector!!
    Sur ceux bonne route mes amis
    (www.myspace.com/likweednoize)

  6. Yannick de Simili

    C’est parce qu’il était temps de passer à autre chose ! Tout a un début et une fin ici bas. Pour ceux que ça intéresse, il y a encore des numéros disponibles en collector 🙂 Et toujours gratis 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[adrotate group="4"]